Un nouveau cycle

1 01 2013

Consommactrices et -teurs passé(e)s, présent(e)s et à venir, ami(e)s en chair, en os et en courbatures, ami(e)s virtuel(le)s, partenaires, relais, structures qui nous soutiennent ou le feront, bref, toutes et tous, Les Jardins de Thélème font le voeu de partager avec vous une nouvelle saison verte, créative, d’abondance, d’épanouissement, de rencontres, de partage, de créations communes!

Manvert

Bonne année 2013 à toutes et tous!

Publicités

Actions

Information

8 responses

10 01 2013
hardy

Heureuse Année à nos jardiniers émérites, courageux, créatifs, adorables !

10 01 2013
Corinne

Belle année à vous aussi, haute en couleurs et en saveurs…!
@+

1 02 2013
Trompette

Belle année à vous! Continuez sur ce sentier.
Donnez des nouvelles plus souvent si cela est possible.
Date de la prochaine AG, moral des maraichers, état des plantations… par exemple

4 02 2013
Olivier2jdt

4 02 2013
Olivier2jdt

Arlette et hubert le jardinier – semis (électrique !) en terrine…

NB: La vidéo du commentaire précédent concerne l’élevage laitier traditionnel (non-industriel) et les risques qui pèsent sur sa pérennité.

10 02 2013
Olivier2jdt

« Jean Seignalet, génie ou charlatan ?
Publié le 7 mars 2007 par fabien

Il y a trois ou quatre ans décédait un homme dont les travaux en nutrition sont parmi les plus surprenants et les plus controversés de ces dernières décennies. Un homme qui pensait que s’alimenter n’était pas anodin, et que « l’alimentation d’hier doit prendre une grande place dans la médecine de demain ». Il soutenait que l’alimentation pouvait être cause, ou du moins cofacteur, d’un grand nombre de maladies contemporaines. Et conséquemment, que s’alimenter différemment pouvait changer la vie de bien des malades. Ses découvertes lui ont valu l’admiration de quelques-uns de ses pairs, la reconnaissance de quelques milliers de patients, mais aussi le mépris de la classe scientifique dans son ensemble.

Avant de s’intéresser à la nutrition, Seignalet était un scientifique « normal », très apprécié de ses pairs. Il était immunologue, et a travaillé notamment sur des questions de compatibilité de donneurs d’organes. Il multipliait les publications dans des revues à comité de lecture (considérées comme les plus sérieuses des revues scientifiques), était unanimement considéré comme l’un des chercheurs les plus prometteurs de son époque.

Dans les années 80, Seignalet, en rémission d’une grave maladie, se prend de passion pour la nutrition. Il a l’intuition que santé et nutrition sont beaucoup plus directement liés qu’on ne le pense généralement. Son passé d’immunologue le conduit alors à relier les maladies auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde, à l’alimentation. Il élabore alors une théorie impliquant certains aliments dans le déclenchement de certaines maladies auto-immunes, mais aussi d’une kyrielle d’autres maladies dites « de civilisation ».

Pour lui, c’est le passage anormal à travers l’intestin de certaines molécules alimentaires indésirables qui est la cause, ou plutôt le cofacteur, d’un grand nombre des maladies dites « de civilisation ».

Un cofacteur, en médecine, c’est un élément qui ne peut pas à lui seul causer une maladie, mais qui peut en revanche, s’il est additionné à d’autres facteurs, déclencher cette maladie. Par exemple, pour déclencher une polyarthrite rhumatoïde, il faut être prédisposé génétiquement à la polyarthrite, c’est-à-dire avoir l’anomalie génétique spécifique qui permet à la maladie de se déclencher. Mais cette prédisposition génétique ne peut pas à elle seule causer une polyarthrite. Il faut qu’un autre facteur soit présent, un facteur environnemental, par exemple. Et l’environnement, au sens large, comprend l’alimentation.[…] »

La suite ici:
http://senshumus.wordpress.com/2007/03/07/jean-seignalet-genie-ou-charlatan/

10 03 2013
Olivier2jdt

Conférence Jean-Martin Fortier, auteur du « Jardinier-Maraîcher », à Paris le 2 mars 2013

« S’installer et bien vivre sur une ferme à échelle humaine »:

L’association Terra Vitae (terra-vitae.org) a accueilli pour la première fois en France Jean-Martin Fortier, auteur de l’ouvrage « Le jardinier-Maraîcher » et maraîcher sur petite surface au Québec…

Jean-Martin a partagé devant plus de 280 personnes avec générosité et transparence les méthodes et astuces qui ont fait le succès de ses cultures et la rentabilité de sa micro-ferme (Le jardins de la Grelinette au Québec lagrelinette.com)

27 03 2013
Olivier2jdt

Le site de Jean-Martin Fortier (cf ci-dessus)
http://lejardiniermaraicher.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :