Couverture de sol

14 04 2011

Semaine du 11 avril au 17 avril 2011.

Malgré un retour marqué du froid en ce début de semaine, le printemps est bien installé, et les travaux maraîchers, entrent en leur pleine saison….

Cette semaine a lieu la première distribution de paniers, et il est temps d’utiliser l’outil que représente ce blog, pour donner quelques nouvelles…

Tout d’abord, au sujet d’une activité, qui nous a demandé beaucoup de temps et d’efforts, jusqu’à ce jour, bien qu’il ne s’agisse pas de travaux agricoles très « classiques ».

En effet, depuis le début de l’année, nous nous sommes attachés à la gestion des « déchets verts« , issus des chantiers d »Espace Verts » de l’ESAT,  afin de réussir à  dégager totalement, puis à maintenir « viable », l’allée centrale, qui avait été transformée, au cours du temps, en un lieu de décharge peu engageant, et impraticable.

Au delà de l’utilisation dans des conditions satisfaisantes, de cet espace central, nous essayons de transformer le handicap que représentent ces déversements,  en atout, en utilisant de manière optimale les différents apports journaliers (tonte de gazon, feuilles, branchages, terre et pierres parfois – le tout régulièrement agrémenté de résidus divers, tel que morceaux de plastique, canettes, etc, que bien sûr nous trions au maximum, afin de ne pas les retrouver dans les champs… Mais aussi du fumier de mouton – très pailleux –  provenant du petit troupeau de l’ESAT ).

Cette « manne », nous sert donc actuellement, à réaliser des « andains de compost », avec lesquels nous recouvrons les différentes « Planches » (parcelles à cultiver).

Cette couverture du sol (« mulching »), présente, en outre, plusieurs avantages:

– Etouffement de la végétation (Peu d’adventices des cultures – généralement, et improprement dénommées « mauvaises herbes » – arrivent à percer quelques 30 cms de « déchets verts »… Et même dans ce cas, elles sont alors plus aisément détruites).

– Protection du sol ( car une terre « à nu »,  se dégrade par l’action des Eléments: dessèchement, phénomène de  « batance », érosion… ).

Cf: https://secure.wikimedia.org/wikipedia/fr/wiki/Dust_Bowl http://eduterre.inrp.fr/eduterre-usages/sol/degradation-du-sol/la-degradation-du-sol-par-lhomme

A contrario, sous une épaisse couche protectrice, la vie du sol est favorisée, et les différents insectes et micro-organismes, peuvent se développer aisément.

Nous bénéficions ainsi d’un « amendement naturel », qui enrichit le terrain de façon continue…

– Après quelques semaines d’une telle couverture, le travail du sol, pour semer ou planter les légumes se voit alors grandement facilité, par l’obtention d’une terre riche et meuble.


Publicités

Actions

Information

One response

14 04 2011
alicia

Vive le mulch! bon, moi je trouve très bien d’avoir accès à vos actions par le biais de ce blog. Bonne journée à tous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :